Atelier de présentation d’un outil de sélection et de priorisation des projets potentiellement réalisables en Partenariat Public-Privé (PPP)

Dans le cadre du programme d’appui à la mise en œuvre du Plan Stratégique pour le Développement des Partenariats Public-Privé au Cameroun (PLANSDEV-PPP), un atelier de présentation d’un outil de sélection et de priorisation des projets potentiellement réalisables en Partenariat Public-Privé (PPP) s’est tenu le jeudi 14 février 2019 au siège du Conseil d’Appui à la Réalisation des Contrats de Partenariat (CARPA), sous la présidence de M. Dieudonné BONDOMA YOKONO, Président du CARPA.Outre la présence des Experts du CARPA, l’atelier a également connu la participation des représentants du MINEPAT, du MINTP, du MINEE, du MINMIDT, du MINDDEVEL, du MINHDU, du MINSANTE, du MINDCAF, du MINMAP, du MINPOSTEL, du MINAC, du MINPMEESA, du CAMERCAP, de l’ARMP, de l’ANAFOR et des CVUC.Au terme de la présentation dudit outil, il ressort que trois étapes sont nécessaires pour la sélection et la priorisation des projets potentiellement réalisables en PPP.La première étape consiste en l’identification des projets d’une part, à travers les documents de stratégie nationale, les programmes sectoriels ou encore tout autre document d’orientation stratégique, et d’autre part, à travers les autres projets développés au sein des administrations publiques.La deuxième étape consiste en l’affinement de la liste de projets présélectionnés, au moyen d’un filtre à trois critères à savoir :

  • la disponibilité des données (techniques, économiques et commerciales) sur le projet ;
  • l’adéquation avec un appel d’offres en PPP (service public, contrat à moyen ou long terme, recours à l’expertise du secteur privé) ;
  • le potentiel du projet à attirer les investisseurs (disponibilité d’une source de revenu stable, taille des besoins en financement).

La priorisation des projets constitue la dernière étape d’identification des projets susceptibles d’être réalisés en PPP. Elle s’appuie sur une analyse multicritères dont l’objectif est d’évaluer chaque projet sélectionné sur la base des six critères suivants : (i) le degré de priorité, (ii) le niveau de maturité, (iii) la facilité de mise en œuvre, (iv) les impacts socioéconomiques et environnementaux, (v) la solidité des recettes, et (vi) l’attractivité pour le secteur privé. Chaque critère fait l’objet d’une notation comprise entre 1 et 5 et est pondéré suivant son importance relative par rapport à sa contribution à la faisabilité du projet en PPP.